Paul Klee : Chemin principal et chemins secondaires

Chers amis,

Un grand merci à toutes et tous pour vos encouragements et délicate attention.

C'est une belle aventure qui me plaira de vivre aux détours de chemins qui peut-être ne « mènent nulle part » car ici et ailleurs. Ceux sont là des chemins d'une pensée sans boucle, ni arrêt. Des allers et retours d'une sente où s'entrelacent des courbes, des sinuosités aux détours de discours qui parlent à la raison et à l'imaginaire: noèmes et poèmes sans hiérarchie aucune.

Il s'agira de prendre sur soi et "de soi" aussi à proximité du lointain en attestant poietiquement ce que nous sommes.

Apprendre à se tenir sans abri dans l'ouvert en ces temps de détresse.

Enfin, qu'il me soit permis de remercier tout particulièrement et chaleureusement Démocrite (http://clinamen.canalblog.com/) sans lequel il m'eût été difficile d'avoir une si belle interface. Ses multiples talents : d'atomiste et philosophe déroutés, de photographe et d'esthète ont participé à la naissance de ce blog.