Millaris_modifi--2[1]

(Photo de Démocrite : Sept 2012)

 

Plane la légende du pâtre Millaris

Eleveur de troupeaux dans la vallée jadis

 

Empreintes circulaires sur ce mont singulier

Dégradé de gris perle sans point relié

 

Esquissé au fusain sur cet amas calcique

Invite le voyageur, le paladin antique

 

A gravir ses rondeurs d’un pas sûr, maitrisé.

Démocrite l’atomiste ne peut pas résister

 

A l’appel des canyons des versants ibériques

Des crêtes effilées aux lignes fantastiques

 

C’est là qu’il faut gravir pour se sentir joyeux

Reflet de l’horizon d’un seul coup dans les yeux

 

L émotion est intense, elle fait battre son cœur

Impossible de l’atteindre, il est déjà ailleurs…

 

Sibylle