80680183_p

 

Ici, on peut se perdre. Le flux de la marée happe mon regard, emporte mon souffle. Sourd un léger zéphyr dans le fracas sonore d’une onde universelle. S’oublier en pleine inconscience : innombrables îles étoiles d’un ciel renversé où gemme au loin le chant des sirènes.