69921393

Les nuages cendrés, gris perle et gris foncés circulent à hauteurs d’homme …Dans leur ballet aérien, ces compagnons de l’azur cernent,enchâssent aussi parfois le sentier emprunté par le marcheur solitaire. Au loin quelques prémices hivernales disputent sans violence les blandices automnales. C’est vers elles que se dirige l’esthète. Ce Prince des hautes terres côtoie les éléments. Le voyageur s’enchante de ces lointains : plateaux des altitudes.. Le végétal se tait, respire la sensualité de lignes sans partage...