imagesCAU4C155

La revoilà : l’humeur changeante, « atmosphérique », erratique, elle nous enveloppe, épouse et traverse chaque grain de notre peau, accélère ou ralentit nos pulsations. Joyeuse ou mortifère elle instaure son rythme, une couleur du jour à notre idiosyncrasie. On voudrait souvent la saisir, la changer, la retourner, et d’une certaine façon,  lui régler son compte en chassant ses éléments subversifs, mais sa ténacité est remarquable. Légère ou caustique elle persiste, et qui plus est, se donne gratuitement comme un billet qui virevolte dans l’air …du temps bien entendu.

De la douceur que diable et que votre humeur soit bonne !  Rien à faire, elle n’en fait qu’à sa tête, elle vagabonde ici et là, elle circule telle la bile dans vos viscères, dans vos synapses.

Hum, Hum, habile, grasse et glutineuse, je lui adresse donc ce billet »d’humeur » cela va sans dire et je lui annonce une solennelle Déclaration d’indépendance, celle-ci sera marquée du sceau de ma CONSTITUTION d’être libre, mis HORS influence.

Amusément vôtre.