31 juillet 2014

Le couple

    La notion de couple est un étrange morphème, à mon sens il ne recouvre aucune réalité naturelle, il est le fruit d’une convention, d’un artefact, d’un après coup greffé sur des individus domptés, dociles et sans défense. J’interroge les beaux livres pour découvrir son étymologie latine pour le coup intéressante : couple : copula, lien, chaîne. C’est aussi un lien servant à attacher ensemble deux ou plusieurs animaux de même espèce. Qui peut, sous cette acception bien comprise, se sentir... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:02 - Commentaires [7] - Permalien [#]

25 juillet 2014

Être Majeur

  Autrefois, il fallait attendre d’avoir 21 ans pour être majeur, aujourd’hui nous voilà « mûrs » beaucoup plus tôt : à 18 ans en France, voire même dans d’autres pays comme en Argentine, en Allemagne, en Autriche, précocité oblige d’esprits prodigieux n’est-ce pas,  dès l’âge de 16 ans qui dit mieux ? Ah, l’évolution des espèces ! « Me voici majeur : génial, super, enfin ! » Oui, mais au fait, pour quoi faire ? Question stupide voyons, je vais pouvoir travailler, je dispose... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
10 juillet 2014

Des-espérer

"Qui cesse d'espérer, cesse aussi de craindre". (François de Malherbe). Ce qui promptement anime la crainte ne serait-ce pas la disparition de l’accomplissement de possibilités estimées les plus désirables pour soi ? Au bout du compte, il s’agit toujours et encore de soi, même si on ose prétendre que l’on se soucie de l’autre. Bagatelle et sublime tromperie que celle de l’âme humaine qui prétend déployer vers l’être aimé une pensée ou un élan altruiste. Ces pensées souterraines animées par quelques actes volitifs sont... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juillet 2014

Un souffle

Un son effleure mon oreille, s’invite dans mon imaginaire et d’un coup je m’absente sur les chemins de cette spatialité où je ne suis déjà plus. Ce doux alizé frissonne, au fond de chaque image commence une naissance : réminiscence active de sensations d’antan. Au fil du vent,  des touches de couleurs animent et brouillent ces vastes forêts de landes sauvages et dépeuplées. Tout devient sublime à celui qui sait voir, entendre et sentir à l’aune de la flamme vacillante et fleurissante du cœur. L’influence germinale de... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,