7364188

( Gérard Granel professeur à L'université de Toulouse le Mirail - Ici, sa rencontre avec Martin Heidegger dont il traduisit l'ouvrage intitulé " Qu'appelle t-on penser ?)

Pour déterminer ce qu’est le "faire-monde", Gérard Granel sollicitait la phénoménologie qu’il concevait comme une "philosophie de l’Ouvert" faisant retour à notre mode fondamental d’être-au-monde à savoir la perception.  En effet, "L’offre du sensible" se manifeste surtout et d’ores et dèjà dans son retrait, dans l’interstice ou célèbre distinction heideggérienne du Welt–Umwelt, lieu qui fait signe vers la phénoménalité du monde : l’aurore de l’apparaissant.