( Majorque - Aout 2015)

 

Majorque : ses calas brunies par l’astre couchant

Ondines du soir fatiguées de flots odorants

Le ciel liquide aux nuées éphémères

Embarque mon âme sur ses crêtes amères

 

Un arbre se dresse à flanc de montagne

Forteresse du cœur, las, il m’accompagne

 

Mon corps se penche puis coule vers l’abandon

L’univers m’est égal, je rejoins l’horizon...