30 octobre 2015

PASO DOBLE

Dans un écrin de lave et de montagne une plage à l’accès improbable sculpte des hautes falaises. Son nom résonne comme un paso doble, une danse à deux ou trois temps : Nogales. Cette eau tumultueuse réveille l’énergie, une force de vie trop souvent contrainte et mise en sommeil par l’apathie des humains. Comment croire que cela nous anime vraiment, intimement, que cet élan vital subsiste dans ce flot passager de notre propre existence ? Privilège peut-être d’une clairvoyance éphémère qui ouvre l’espace de notre... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

27 octobre 2015

L'ILE AUX ABIMES

( La Palma : le 24 octobre 2015)   Sur ces hauteurs improbables de la Caldeira (2426 mètres) nous marchons sur un petit chemin de lave. Peu à peu, notre inconscient se creuse dans un abîme imaginaire, onirique. Curieusement, le sentiment insulaire sape tous ces liens que nous avons avec notre quotidien, avec ces actions superfétatoires, ces affairements que nous entretenons pour tenter de nous convaincre que nous sommes bien là dans ce monde. Cet espace terrien, stellaire aussi nous enveloppe d’une sensation aigüe... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 octobre 2015

DESTITUTION

  L’existence de chaque homme semble être toujours prise dans ce mouvement dialectique entre l’institué et l’instituant. Curieusement, il est les deux à la fois. Aussi, dans ce va-et-vient, le tour de force consisterait alors à tenter d’identifier son moi, c’est à dire de percevoir « qui nous sommes » réellement en dehors de ce jeu. Mais est-ce encore possible ? Sommes –nous toujours quelqu’un, un sujet, une forme d’individuation ? Si tel était le cas, peut-être pouvons –nous croire à une modalité... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 20:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,