17 février 2016

MARTIN-PÊCHEUR

Au temps où j’écoutais mûrir les pêches sur les coteaux, je sentais le soleil caressait les pétales de roses. Dans ses légères cascades, le ruisseau accompagnait les plongées verticales, à pic des martins-pêcheurs. A chaque battement d’ailes, des trilles orange s’évaporaient vers l’azur. Sa courte vie, faite de circonvolutions aériennes ou subaquatiques emporte ce petit être dans des mouvements juvéniles. Il a la légèreté de l’envol, celle d’une fine brindille qui résiste à la force d'Eole dans une belle éloquence, hélas... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 14:43 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 février 2016

Destination

Chers lectrices, chers lecteurs, je reçois quelques mails de façon individuelle à propos de ce message intitulé « Coup », je tenais à préciser que toute ressemblance avec des faits réels serait une coïncidence  purement fortuite. Pour autant, je remercie celles ( Petit clin d'oeil à Françoise en particulier) et ceux qui m’ont donné et quelquefois de façon très philosophico-poétique un beau retour épistolaire. Mes vacances approchent et je m’en réjouis. Je réalise toujours avec autant de plaisir cette chance que... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 février 2016

COUP

Comment peut-on s’estimer si on ne se respecte pas au regard de ses convictions, de ses goûts, de ses penchants de ce que l’on aime faire éclore sans forclore, juste là, à fleur de l’être. La confiance en soi somme toute toujours très relative prend souvent des années avant de pouvoir s’installer et sculpter quelques jolis maillons d’orfèvre. Le bijou reste toujours à sertir. Quelquefois, l’autre fait irruption, tente de s’immiscer sans savoir, sans même connaitre ce dont il retourne, puis martèle, pointe du doigt, assène. L’enfant... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 février 2016

Sibylle

Difficile de pouvoir « se conduire » dans la vie lorsque des inclinations sinon opposées pour le moins différentes vous animent. Ecartelée entre l’inspiration philosophique et l’inspiration poétique, je me suis souvent demandé à quelle sensibilité je devais me soumettre le plus heureusement. L’argument le plus fort est celui de la qualité de mon adhésion au monde, plus précisément à ce caractère fécond qui provoque quelques élans intenses de jubilation. De fait, c’est là mon sentiment, l’acte poétique est celui qui me... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 14:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,