Librairie

(Librairie de Montaigne - 15 avril 2017- Photo de Démocrite non libre de droits)

Splendide week-end montaignien en bonne compagnie. Un atomiste ému par l’antre du philosophe ne retient pas sa joie et son plaisir de se trouver dans ces hauts lieux, où Michel Eyquem, seigneur de Montaigne, commit ses «  Essais ».

Sur les murs de sa librairie (1571) dont la figure est ronde , un texte magnifique sur l’amitié est accroché. Une amitié rare, voulue par le destin peut-être, quintessence et naissance d’une relation unique entre Etienne de la Boétie et Michel de Montaigne

 

lettre à Boétie

(Librairie de Montaigne - Photo de Démocrite non libre de droits)

 

Nous étions juste de passage dans cette Tour du « Maître ». Tout était fait à sa dimension. Les aiguilles du temps de l’horloge semblaient tourner en sens inverse pour remonter le temps.

Notre présent s’oublie, s’effondre et coule dans ces mots de sentences latines et grecques sculptées sur les poutres et les solives du plafond.

De quoi peut-être nous rendre plus humbles, mieux avisés, êtres de surface que nous sommes quant à ce qui nous obsède, souvent « sans pour-quoi » et qui nous dépossède de l’essentiel.