20 avril 2017

Sans pour-quoi

(Librairie de Montaigne - 15 avril 2017- Photo de Démocrite non libre de droits) Splendide week-end montaignien en bonne compagnie. Un atomiste ému par l’antre du philosophe ne retient pas sa joie et son plaisir de se trouver dans ces hauts lieux, où Michel Eyquem, seigneur de Montaigne, commit ses «  Essais ». Sur les murs de sa librairie (1571) dont la figure est ronde , un texte magnifique sur l’amitié est accroché. Une amitié rare, voulue par le destin peut-être, quintessence et naissance d’une relation unique... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 avril 2017

VERTIGE

La probité et l’honnêteté supposent une forme de courage extrêmement rare. Voilà des qualités qui semblent être en voie de disparition. J’aime à penser que pour bien connaître autrui, il faudrait pouvoir pratiquer plusieurs niveaux de réduction, à l’instar de la méthode phénoménologique. C’est un fait, le noyau eidétique, celui qui apparait après avoir soustrait une à une toutes les couches superficielles qui recouvrent chaque personne, peut être l’occasion d’une découverte radicale, au point que ce que l’on croyait être vrai... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 20:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 avril 2017

ENBATA

(Jaïzkibel - Photo de Démocrite non libre de droits- Dimanche 9 avril 2016) Splendide phénomène météorologique que les basques nomment selon leur enracinement géographique : Enbata, brouillarta, Galerna sur la côte cantabrique. L’entrelacement aérien de l’humidité et de la chaleur accomplit une œuvre silencieuse. Le bel azur se couvre d’un voile floconneux. Démocrite, l’amateur de nuages prévoit l’arrivée imminente de ces nébulosités sur les sentes ensoleillées de cette corniche basque espagnole. Je le regarde avec... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avril 2017

Connivence

Gavarnie (Photo de Démocrite non libre de droits) Nos rêves sont comme des meubles anciens qui protègent les jardins secrets de notre enfance. Pour quelle raison aimons-nous tant tel ou tel paysage ? Probablement parce qu’il réveille des sensations, il provoque un élan de plaisir qui s’origine dans ces lointaines réminiscences qui tapissent ma mémoire. Insondable creuset dans lequel je puise de quoi vivre au fond de moi-même. Le monde ne s’affirme jamais tel qu’il est mais toujours pour ce qu’il est pour moi. Ma présence... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,