klee

(Paul Klee)

Petit texte que je dédie à une professeure émérite, une grande dame, qui me donna accès au visible.

( Merci à vous chère Eliane Escoubas)

 

« Quand un peintre peint il fait rayonner l’espace,  il façonne les couleurs » Merleau-Ponty.

 Le rythme déborde la représentation dans le tableau, la peinture est rythmique. Chaque œuvre d’art est contemporaine du regard qui le regarde, c’est une structure en mouvement. Le regard du « spectateur » comme celui de l’artiste est pictural, il élargit le tableau et ce, à l’infini.

Des sons en corps à corps, en désaccord aussi, créent le mouvement nécessaire à la torsion et à la profondeur des couleurs. Le peintre sculpte l’espace,  il tisse l'entrelacs de la visibilité du visible, un être- là qui devient à chaque fois présent, à chaque fois différent.