desir-3-g

La relation amoureuse est d'emblée biaisée si l'on pense que l'autre est là pour combler un manque ou pour satisfaire une faille nevrotique, narcissique.Il s'agit donc de se libérer de ce désir "pathologique" qui ronge la nature d'un véritable désir ou identifié comme tel.

Aimer, ce n'est pas faire plier l'autre à la satisfaction de ses besoins, aimer c'est désirer l'autre dans sa simplicité, dans son caractère insolite, inattendu, dépourvu des oripeaux de toutes représentations. Cela suppose un certain degré de lucidité, de clairvoyance aussi dans ce qui nous anime et de savoir mettre à l'écart ces tentatives de recouvrement des ob-jets de nos désirs.

Aimer, c'est continuer à désirer ce que l'on possède. C'est approuver et reconnaitre le fait que l'autre et le monde ne sont pas là pour nous mais qu'ils s'affirment de facto dans leur singularité.

Aimer, c'est fondamentalement renoncer à cette absence ou nostalgie d'étoile qui irrigue la satisfaction de la plupart de nos désirs...c'est provoquer la rencontre inédite, s'immiscer dans le réél sans son double.