Le but de l'éducation totalitaire n'a jamais été d'inculquer des convictions mais de détruire la faculté de n’en former aucune. (Hannah Arendt- Les origines du totalitarisme).

 

En ces temps troublés, ce que nous avons devant nous c’est l’imprévisibilité d’un agir mû par des passions les plus archaïques : le désir d’expansion, de gloire, de toute puissance mêlé à la peur de l’invasion et donc à un sentiment croissant d’insécurité.

D’aucuns sont en peine de ne pas vouloir préserver la paix, par crainte de l’ennui, par oblitération forcée de ces instincts souterrains qui ne demandent qu’à jaillir pour s’exprimer dans une opération finale. Nous pouvons souhaiter qu’au fond de nous-même résiste un arbitre assez puissant pour qu’Eros soit plus fort que Thanatos et que notre planète ne devienne pas un Mordor mais un monde où « dort » la paix et la sérénité.

– “C'est dans le vide de la pensée que s'inscrit le mal”. (Hannah Arendt)