13 décembre 2012

Aimer

 Aimer, c’est reconnaître l’existence d’un rythme que nul ne peut évoquer ou raconter car il est sien, celui d’un bourgeonnement du vivre dans la tonalité qui nous ressemble.( Sibylle)
Posté par Sibyllinne à 11:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 décembre 2012

Habiter un monde

Assisse à la terrasse d'un café, je m'abstrais mentalement quelques instants de cette foule passante, bruyante, de ces badauds pressés. Par quoi d'ailleurs le savent-ils au fond d'eux-mêmes ? Semblables à des insectes, à des cloportes, ils vaquent à leurs occupations, ils se faufilent, se bousculent, se heurtent quelquefois, dans un tumulte assourdissant voire incessant. Le temps de l'horloge, en véritable chef d'orchestre impose son rythme, sa mesure ou plutôt sa démesure. Ces attitudes humaines sont toutes structurées,... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 décembre 2012

Chemins qui ne mènent nulle part

Paul Klee : Chemin principal et chemins secondaires Chers amis, Un grand merci à toutes et tous pour vos encouragements et délicate attention. C'est une belle aventure qui me plaira de vivre aux détours de chemins qui peut-être ne « mènent nulle part » car ici et ailleurs. Ceux sont là des chemins d'une pensée sans boucle, ni arrêt. Des allers et retours d'une sente où s'entrelacent des courbes, des sinuosités aux détours de discours qui parlent à la raison et à l'imaginaire: noèmes et poèmes sans hiérarchie... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 14:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,