15 septembre 2016

Repli

Le changement de saison imminent requiert chez moi une aspiration au repos, à la tranquillité. L’activité professionnelle en cette fin d’année est toujours très dense, très prenante, trop accaparante pour ne pas désirer autre chose que de vivre des moments de loisirs et de « pure » détente. Question de rythme sans doute. Une image surgit, celle de l’art enfantin, d’une petite fille qui prend son pinceau de couleur pour laisser aller sa main sur la feuille de papier canson, en toute liberté. Le grain plus ou moins épais de... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 août 2016

Vivifiant

Gavarnie - (Photo de Démocrite non libre de droits ) Se sentir respirer avec douceur, avec une lenteur propre au repos : prélude nécessaire à tout bon sommeil est un bien inestimable. Souvent le corps souffre : lesté par un esprit éprouvé par des nœuds psychiques,  archaïques et ravageurs. Déclamation muette de tout un héritage. Le passé brouille les sensations, agite l’éther mnésique .Le corps se débat jusqu’à faire céder les barrages de l’oubli. Cette verticalité donne souvent le vertige, une perte de conscience,... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 août 2016

Terre de repos et d'intranquillité

  Los Sargos - El Hierro - Photo de Démocrite (non libre de droits)             Certaines îles de l’atlantique vous réservent des surprises étonnantes. Je pense à une petite île en particulier que personne ne connaît : El Hierro. Une île dont je découvris l’existence avec un célèbre atomiste.         Son nom résonne comme un élément qui donne cette couleur singulière à la terre en la parant de teintes ocres, rouges, « ferrugineuses » : El Hierro : le... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juillet 2016

πᾶν

( La Palma : Le Teide) Photo de Démocrite non libre de droits   La fréquentation du monde « civilisé » me devient de plus en plus difficile. J’observe mes semblables dans leur jeu de tribulations dociles. Lasse ! Je rêve de contrées inexplorées, d’un kaléidoscope de lumière et de sons qui dynamisent la matière onirique. Je ne veux plus voir pour découvrir mais simplement regarder, sans impatience, sans intention, dans le silence de l’entendement, puis écrire peut-être.... Naissance d’images primitives liées... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 juin 2016

Verticalité

Labate del Bozo (Photos de Démocrite non libres de droits) Certaines ascensions vous grandissent, vous ouvrent des perspectives incomparables. L’agitation des villes vous semble nulle, sans intérêt. Au cœur de la cité, les miasmes de l’air moribond sont une flamme éteinte. Dans le vallage aragonais, chaque pas vous donne la mesure. Le corps s’éprouve, se dynamise sans im-posture et ce, dans son plus bel équilibre. L’être le plus mobile cherche toujours ses racines. Les rochers : les enfants de la terre, sont les pierres... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 09:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juin 2016

Laisser vivre

( Le Nerbiou-Photo de Démocrite non libre de droits)   Sur ces hauteurs pyrénéennes, je me délie du temps ordinaire dans un printemps en pente douce. Les géants de granite ouvrent une correspondance silencieuse avec l’azur. La terre riante de jeunes hampes florales, taquine en basse plaine les dernières blancheurs. Les cristaux frémissent pour mourir un peu plus chaque jour. Le milan royal tourne dans les airs, célèbre la rondeur et la douceur de la terre. Dans l’antre des monts, des ondes murmurent, bleuissent les... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2016

Hexis

Il est bon d’apprendre à se conduire dans la vie avec prudence, mais ce, également et surtout au sens aristotélicien du terme, de la phronesis. Il me semble, qu’avec le recul, cette «  catégorie » de la réflexion, de l’action devrait être sollicitée dans tous les pans de notre existence. En effet, cette attitude que je qualifierais de «  noble »  rencontrerait à la fois la sauvegarde de l’intérêt propre, particulier d’une certaine façon, et celui de l’intérêt universel. Son exercice, jadis, dans la sphère... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mai 2016

Atlas

( Espagne - le 16 mai 2016 ) Photos de Démocrite non libres de droits Splendide journée ensoleillée surtout côté espagnol. Mon atomiste grimpe, retrouve ses jambes de montagnard chevronné, revit aussi. Nos pas nous mènent vers une prairie jonchée de jonquilles. Les saisons se croisent. On entend gazouiller, on « entend » l’herbe tendre pousser, verdir aussi. Miracle de la lumière solaire d’un bel après-midi  : les couleurs deviennent des paroles, des respirations nouvelles. Pas d’autres humains que nous :... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2016

Le dire du silence

- ( Aragon- 7 mai 2016) Photographie de Democrite non libre de droits Ici tout l’espace vibre, ondule au gré des flots agités du torrent. Les chênes, les buis, les genêts, les troënes vivent en symbiose. Les feuilles épousent le mouvement de l’air. Il suffit de savoir humer ces fragrances de l' Aragon pour lire son visage, sentir son teint hâlé : prémices du solstice. Qu'il eût été fade d'être timidement heureux dans ces gorges humides protégées par les rocs . Le clapotis des eaux suggère plus qu’il n’affirme l'indicible :... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mars 2016

Trouble

( Lac de Gabas - lundi 28 mars 2016) Une toile, une photo ou peut-être les deux … C’est au fusain de l’imaginaire que les lignes des arbres et des crêtes apparaissent. Pour autant, le site est bien réel, et ce à quelques lieux de notre cité natale. C’est une beauté informelle, inconvenante aussi, qui innerve la fluidité du regard. Parure et paraitre du rêve. Les eaux indolentes du lac dessinent l’absolu du reflet des monts pyrénéens. Les éclats du soleil absorbent les chagrins d’un cœur mis à nu. Les fleurs d’un saule s’épanchent... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,