21 décembre 2015

Rencontre

  Il est primordial de laisser danser cette lueur, parfois vacillante mais essentielle au fond de soi comme une douce vibration ontophanique, présente là de toute éternité. C’est le phénix de l’âme, le clair-obscur de la pensée et celui de l’imaginaire enfin réconciliés.. Le temps intérieur oublie les drames car il diffuse la paix. Pour le connaitre, il faut savoir être touché par la lenteur d’un bel apprentissage : pouvoir s’ouvrir à sa tonalité du vivre comme à celle de l’autre. Etre en partance toujours et encore vers... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 décembre 2015

FEUILLES

Quelle journée splendide dans ce Béarn natal. Hier, nous étions de passage au cœur de deux petits villages : Salies-de-Béarn puis Sauveterre-de-Béarn. Le premier bourg célèbre pour ses salines aux maisons typiques, aiguise notre curiosité, tandis que le second, nous replonge d’un coup à l’époque moyenâgeuse avec ses fortifications superbes aux pieds desquelles ruisselle le gave d’Oloron. Je ne connais rien de plus apaisant que cette campagne aux intonations « chevaleresques ». Le silence qui accompagne nos pas... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 20:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 décembre 2015

VIE MINERALE

( Gourette : le 29 novembre 2015 - Photo de Démocrite)   La vie minérale si elle est en nous, nous donne la tranquillité d’un battement de cœur plus lent, plus régulier. Ces petits cristaux blancs déposés nuitamment disséminent tous les heurts et tous les soubresauts d’une conscience fatiguée. C’est une force primitive, un rythme libre et indolent …une durée atemporelle qui s’immiscent dans les flux et reflux d’une respiration enfin apaisée.   Quoi ? Le sentiment d’éternité.  
Posté par Sibyllinne à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 novembre 2015

STANCES

    Sous le grain, les arbres décolérés s’endorment La brise souffle les plaies de l’écorce des ormes   Frémissent les feuilles dans leur chagrin du soir L’aube les soignera sous l’or d’un reposoir
Posté par Sibyllinne à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2015

ET CELA SUFFIT...

  Inquiétante solitude, inénarrable angoisse du moi. Courir sans cesse, trouver une présence, tenter de tenir entre ses mains l’autre pour se sentir toujours moins seul, voilà les désirs de plus en plus prégnants de l’homme moderne.. L’homme et ses sempiternels travers. On « maile, on textote, on surfe sur les ondes du tout numérique ». On pèse et soupèse la qualité de notre existence aux illustres inconnus qui signent avec des likes des photos captées sur le net : négations de toute pensée. Esclave du regard... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 12:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 novembre 2015

LES PEURS

Billet d’humeur : La plupart des conflits familiaux, sentimentaux, sociaux, politiques, religieux sont les résurgences de peurs archaïques qui innervent et soutiennent leurs élans. Ces angoisses prises dans un enracinement psychologique, un développement  historique et culturel alimentent de nombreux dysfonctionnements et c’est là, aujourd’hui un doux euphémisme. Voilons nous la face et restons là tous béats, planqués sous le masque de la sidération, de la surprise face à l’horreur. S’il fallait débloquer, en cette... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 novembre 2015

SANS INTENTION

Ce mois de novembre nous offre en Béarn un été indien magnifique. Les arbres sont encore habillés de leur feuillage automnal, et pour certains, presque printaniers résistent à la fraicheur nocturne ou matinale. Je retrouve ma tranquillité et ce plaisir indicible de me promener seule dans les sous-bois, ici point d’agitation moins encore de gesticulation. Le  temps brode quelques perles blanches ourlées de nacre sous le quartier de lune défaisant ainsi le canevas des soucis. Le battement du cœur calme, régulier, fissure le... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 novembre 2015

LE CONTEMPLATIF

(Plateau d'Anayet 11 novembre 2015)   En cette fin d’après-midi, l’ombre des sommets gagne petit à petit la frange herbeuse des steppes ibériques, le doigt des pics s’allonge. Le Vertice d’Anayet que nous venons de quitter a rempli toutes ses promesses.. Je suis maintenant perchée sur un rocher. Devant ce plan d’eau étale, en altitude, se tient un photographe que je connais si bien. Plongé dans ce miroir léthargique du lac, il contemple cette eau étonnamment calme, sans trouble aucun. Mais peut-être est-ce lui qui... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 novembre 2015

l'INTIME

( Los Tilos - La Palma) Des mondes et des jardins miniatures habitent mon être, pour autant, mon espace est sans dehors ni dedans. Je suis entre les brindilles des épicéas, entre les rochers autour desquels l’eau torrentielle dévale, entre chaque battement d’aile de papillons qui virevoltent. Devenue Invisible, je me soustrais à tout regard. Etrange sensation. Mes pas effleurent la montagne, je sais qu’elle ne me sent pas. Légèreté, légèreté,  insoutenable légèreté : suis-je vraiment là ? Parfois, l’espace de... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 novembre 2015

AMOR FATI

  « Que dirais-tu si un jour, si une nuit , un démon se glissait jusque dans ta solitude la plus reculée et te dise : « Cette vie telle que tu l’as vécue, tu devras la vivre encore une fois et d’innombrables fois ; et il n’y aura rien de nouveau en elle, si ce n’est que chaque douleur et chaque plaisir, chaque pensée et chaque gémissement et tout ce qu’il y a d’indiciblement petit et grand dans ta vie devront revenir pour toi, et le tout dans le même ordre et la même succession […]. L’éternel sablier de l’existence... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,