29 novembre 2016

IVRESSE D'ENFANT

Réminiscence de parfums d’antan, la commode, le lit et les armoires d’une maison de campagne. Des bouquets de lavande glissés entre deux draps embaument la chambre au plancher verni. Les branchent du cerisier rient à la fenêtre. Elles tendent leurs clochettes aux grenats délicieux. La sieste des aïeux est d’une grande attente. L’arbre devient un nid pour des papilles d’enfant.  La maison endormie soustrait à tout regard l’escalade interdite à de petites jambes, des mains habiles aussi faites pour cueillir. La prise est aisée.... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 20:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 novembre 2016

LA DOXA

Depuis quelques générations maintenant, la politique politicienne occupe, monopolise la scène médiatique avec tous ces discours « PRIMAIRES », insiste sur les tractations, sur le ralliement d’un tel à un tel et autre petit calcul pour ex- futurs ministrables. De fait, la politique se joue de l’opinion, la manipule, la retourne, la phagocyte par medias interposés.Nous avons perdu le sens, celui de notre propre réalité qui n’est plus reliée à l’épistémè, à la vérité mais à la doxa défigurée, reniée. Le politique comme... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 novembre 2016

Lignes de force et de vie

Photo de Démocrite ( non libre de droits) Comme il est heureux de pouvoir partager avec son compagnon de route ou plutôt de « dé-route » le plaisir d’écrire sur ce que chacun de nous vit, éprouve dans nos échappées belles… Ses talents d’esthète et de philosophe sont multiples : la photographie, l’écriture empreinte de ses sensations vives, joyeuses ou douloureuses, portée par son rythme sur les ondes de Démocrite, institue des images jamais inertes, jamais muettes. Au bout du bout, une forme... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 novembre 2016

L'envol

 (Tendenera - Photo de Démocrite non libre de droits) Au fur et à mesure que mes pas gravissent ces pentes, je quitte les pins sylvestres pour rejoindre les steppes aragonaises. Libre, je dirige, automnale, ma voile vers les crêtes effilées du Mondoto. La peau de cette montagne respire. Sous mes pieds ses herbes dorées s’agitent. Elles me soulèvent et me transportent vers le bleu de l’azur qui rit à cette terre chaude d’ocres subtilement entremêlés.    A flanc de montagne, fleurissent les gemmes : émaux et silices... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2016

Luminiscence

L'astre nocturne vivra cette nuit de novembre son apogée. Douce sphère de lumière, ombrée çà et là par de petits cratères. Ses rayons lumineux flirtent avec la mer solaire, dont les flots oscillent, varient à chacun de ses souffles. Rêve d'une nuit, danse au firmament, une silhouette aimée, chahutée aussi.Icare sommeille dans son berceau de nacre. Ses ailes redéployées, peut-être le verrons nous ce soir..L'espace ne se gouverne pas mais le ciel dans sa vallée cosmique, reste toujours ouvert.
Posté par Sibyllinne à 13:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 novembre 2016

ARAGON MON AMOUR

Mont Perdu ( Photo de Démocrite non libre de droits)   Aragon mon amour, je t'ai cherché du bout du monde dans ces accents qui ont bercés mon enfance. Paco et Fausta, eux, te connaissaient si bien. Ils respiraient ta lumière vivifiante et dansante à chacun de tes réveils, diaphane à chacun de tes couchers. Ils parlaient aussi ton rythme, vivaient tes courbes dessinées çà et là, à fleur et à grain de montagne..L'érosion lente, véritable "petite main" du climat, pare tes crêtes de coloris bruns, auburns et... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 09:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 octobre 2016

Interiorité

Je ne connais rien de plus précieux que cette sensation d’être à soi : de se tenir au plus près de soi : c’est en effet être libre en secret.  
Posté par Sibyllinne à 11:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
26 septembre 2016

Elegance

La danse comme « langage gestuel «  innervé par de puissantes intensités, manifeste ce qu’il y a de plus originaire en nous. Elle est un corps qui précède de loin toute apparition d’une enveloppe simplement charnelle. « Pour qui sait bien danser », la danse est jubilatoire, déploiement insolent de puissance. Pour autant,  l’apparente légèreté du pas ou du saut du danseur n’est qu’illusion. Le mouvement initié par le cœur de l’artiste sollicite les ressources d’énergie les plus intimes. Elles  révèlent... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 22:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 septembre 2016

Clair obscur

Chaque être possède en lui ce clair-obscur, cette texture indéchiffrable de l’existence. Il suffit d’observer les revirements de certaines attitudes, les micro-coupures relationnelles avec nos proches pour s’apercevoir que rien ne va de soi. Ainsi va la vie et le cours ordinaire des choses, parce que nous sommes effectivement dans l’ordinaire. L’imagination créatrice nous sauve de ces platitudes, de ces aléas.  Elle sculpte et taille la surface du réel. Qu’il est bon de se sentir happer par ce voyage intérieur. ... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 septembre 2016

Repli

Le changement de saison imminent requiert chez moi une aspiration au repos, à la tranquillité. L’activité professionnelle en cette fin d’année est toujours très dense, très prenante, trop accaparante pour ne pas désirer autre chose que de vivre des moments de loisirs et de « pure » détente. Question de rythme sans doute. Une image surgit, celle de l’art enfantin, d’une petite fille qui prend son pinceau de couleur pour laisser aller sa main sur la feuille de papier canson, en toute liberté. Le grain plus ou moins épais de... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,