14 février 2013

La Cité de la joie

Il me plait aujourd’hui de pouvoir enfin renoncer aux plaisirs dits non nécessaires (richesses, désir de gloriole, amours impossibles) superfétatoires, comme à toutes ces fausses croyances jadis construites dans mon imagination et mon cœur d’enfant.Principe de réalité oblige. La lucidité qui m’anime me donne au fond une chance inouïe, celle de percevoir tous ces sortilèges que le commun s’évertue à produire. Ces faux amours, ces amitiés d’étoiles, ornementations de façade tombent derechef en lambeaux devant mes yeux lassés par... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

12 février 2013

Le milan royal

  L’oiseau crie, huit dans la clarté vespérale Aérien, léger vole le milan royal Un plumage brun pourpre et rayé de roux Un iris jaune ambré jaillit des petits trous   Le regard acéré, le rapace est puissant Plane dans l’azur, se frotte à tous les vents Capture le geai dans les champs de bruyère Plonge en piqué, prisonnier de ses serres   Le passereau tombe, impossible combat Ici la nature, reprend toujours ses droits…   (Sibylle 12 Fev 2013)
Posté par Sibyllinne à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 février 2013

Géant

http://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-153922-meditation-esthetique-le-pic-de-ger.html?&order=DESC&date_type=dh_prise&auteur=108#photo6   L’épine dorsale de cette voûte rocheuse Surgit des entrailles, et me laisse rêveuse   Quelques épicéas, ou hêtres centenaires Brossent l’écorce brune du mont millénaire   Sous la brise et passage de nuages stellaires Quelques notes d’antan voyagent dans les airs   Gît l’ombre de Clara, figure légendaire Qui triompha de l’ours, perça le Pic de... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 février 2013

L'ombre de soi

 Quand tu prendras le chemin vers Ithaque, souhaite que dure le voyage Ithaque restera voilée de la même manière que la vérité nous sera dérobée si nous n’acceptons pas d’aller voir ce qui se fomente sous cette capeline faussement protectrice. Le cœur parle vrai plus que la raison qui demeure obtuse à la compréhension de la vérité. L’ébriété et les désordres chroniques de quelques organes, symptômes d’un malaise profond ne peuvent cesser qu’à la condition de faire émerger hors de soi (par le dire) ce qui nous mine, nous ronge,... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:18 - Commentaires [14] - Permalien [#]
05 février 2013

Un savoir qui s'ignore

( Eveil du printemps) Savoir juste pour savoir, savoir pour satisfaire sa curiosité intellectuelle ou pour poursuivre à l’infini des bavardages intempestifs de la série des oui dire ou éternels clabaudages, n’est pas le champ existentiel qui me plait d’explorer en ces lieux. Cet appétit là de traquer l’information suscite en réalité peu d’intérêt, il satisfait  quelques vils et bas instincts Les voies qui m’importent d’emprunter en ces temps de détresse vis-à-vis de l’authentique questionner sont celles qui dessinent les... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
30 janvier 2013

La solitude

La solitude n’est ni l’esseulement, ni l’isolement. Ces deux états, me semble t-il, relèvent d’une forme de pathologie psychique puisqu’ils sont vécus à la fois sous la forme de l’absence des autres et de l'absence de la conscience de soi. Nous pouvons les expérimenter régulièrement lorsque nous sommes affairés, « la tête dans le guidon », dévorés par un travail ou bien absorbés par une lecture passionnante. Dans cette situation la présence des autres me gêne et je suis "moi même" absente, curieux paradoxe, à ma... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

28 janvier 2013

Intemporel

 http://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-153478-route-du-soulor-fermes-d-arbeost.html?&order=DESC&date_type=dh_prise&auteur=108#photo6   Traversées silencieuses, petits lacis de gel Du fond de la vallée résonne la pastourelle   Sur une branche fine, un faucon crécerelle Guette l’imprudent qui quitte sa tonnelle   Quelques toits de fermettes, çà et là isolées Résistent à l’épaisseur de la neige tombée   Sur les pas de Russel, le montagnard chemine Les époques... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2013

Cultiver l'authentique

Comme il semble difficile d’éprouver lors de relations inter-subjectives, voire même amicales le plaisir de l’authenticité. L’authenticité (du grec : authenthês « qui agit par soi même »): une vérité sur soi et de soi avec soi vécue sous le mode de l’exigence, d’un impératif, d’un devoir, qui serait le contraire de la mauvaise foi. Le sujet serait fidèle à lui-même en quelque sorte, en adéquation avec ce qu’il est ou ce qu’il pense qu’il est, sachant que l’on a perpétuellement à être ce que l’on est et que la... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
17 janvier 2013

La peau : un voyage de soi vers soi

( Photo de Démocrite)         La peau est une membrane, une enveloppe recouvrant notre corps, qui nous relie et nous sépare du monde, d’autrui également. La peau est marquée des signes de l’apparence par sa pigmentation, sa couleur et son grain. Elle est donc avant tout une surface d'inscription de notre état du corps, de notre état d’esprit aussi : joie de vivre ou dépression. Quelques marqueurs du temps transforment cette membrane avec l’apparition des rides, de tâches brunes, de perte de la... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2013

Singularite

(Photo de Démocrite : Sept 2012)   Plane la légende du pâtre Millaris Eleveur de troupeaux dans la vallée jadis   Empreintes circulaires sur ce mont singulier Dégradé de gris perle sans point relié   Esquissé au fusain sur cet amas calcique Invite le voyageur, le paladin antique   A gravir ses rondeurs d’un pas sûr, maitrisé. Démocrite l’atomiste ne peut pas résister   A l’appel des canyons des versants ibériques Des crêtes effilées aux lignes fantastiques   C’est là qu’il faut gravir... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,