26 avril 2013

L' écran

( Prométhée) Génération « écran », génération mutante, à la recherche d’un plaisir toujours imminent et surtout permanent. Pauvre petite «  Poucette » addict des SMS, des jeux vidéo, des sites sociaux, sites somme toute très AMICAUX, qui ne veulent que votre bien et qui l’auront assurément. Nos enfants sont le « résultat » de ce que la technologie fascine et façonne, avec la construction d’un soi en trois dimensions : à chacun son avatar interchangeable et jetable à l’improbable apparence,... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 avril 2013

L'impensé

  Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; ... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 14:34 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
08 avril 2013

Le Simple

( Paul Klee - Paysages du passé) "Ce que tu cherches, cela est proche et vient déjà à ta rencontre" disait Hölderlin. Je marchais tantôt dans les chemins de campagne, tandis que la multitude vile restait affairée dans sa maisonnée.Dans l’air printanier des sous bois, j’écoutais la parole des chemins, elle éveillait mes sens, portait mon souffle et me guidait vers ce retour inattendu au SIMPLE, qui aime et se déploie dans ces espaces libres. Cette tranquillité qui m’habitait alors, donnait à vivre une sérénité qui se savait amante... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2013

La plume

A peine sortie de l’enfance, je fus prise d’une envie irrépressible d’écrire. Dès l’âge de dix ans je composais mon premier poème, la nuit de préférence, lorsque les rayons de lune illuminaient les gouttelettes de givre qui recouvraient les vieilles ardoises. Le silence était d’or et les mots, aux reflets d’argent glissaient sur ces grains de feuilles en toile tissée. Des paysages, des personnages observés çà et là, des tableaux recomposés de toute part se bousculaient et défilaient dans ma tête. Je devais absolument les peindre,... [Lire la suite]
Posté par sein und zeit à 15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
02 avril 2013

Les chemins

      Il n’y a pas de nautonier du bonheur, celui ci arrive souvent déguisé comme « une surprise » pour reprendre la charmante expression d’un ami très cher. Dans les Propos sur le bonheur Alain écrivait  « dès qu'un homme cherche le bonheur, il est condamné à ne pas le trouver » et que « le bonheur est une récompense qui vient à ceux qui ne l'ont pas cherchée ». Précisément, c’est ce qui m’arriva ce matin, ce fût une révélation, un véritable coup de massue, une sensation qui vous... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 17:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mars 2013

Floraison

Dès potron-minet, c’est un nouvel horizon qui s’ouvre devant mes yeux. L’inflorescence parme de quelques ombellifères qu’une jolie habitante anime par son cou-coûh-cou provoque à mes oreilles un certain ravissement, une attirance, une attraction vers l’indicible merveille. Les formes naturelles souvent inachevées, entraînent l’imagination dans ses sinuosités oniriques. Les saisons pétrissent leur matière, sculptent leurs contours, déposent leurs couleurs comme celles des joies et des peines qui œuvrent au firmament."Le... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2013

Le calice

Un quart de siècle, cela compte dans une vie et comme il est difficile de pouvoir pratiquer une sorte de « aufheben » de son passé : c'est-à-dire la capacité d’en conserver une trace mais surtout d’apprendre à le DEPASSER, d’apprendre à s’en libérer pour renaître et s’ouvrir enfin . Les souvenirs sont là nombreux, affluent de toute part, pourvoyeurs d’émotions, de sentiments confus, empêcheurs de tourner en rond qu’ils sont. Comme si cela ne suffisait pas, dans certains cas, l'être du passé, fantôme d'une vie... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 14:31 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2013

Les sources du silence

C’est à la sérénité intérieure à laquelle j’aspire aujourd’hui malgré ma jeunesse, somme toute très relative. Le temps des relations frivoles ou passionnées comme le leurre : pure chimère d’une union parfaite entre deux âmes, ne rencontre plus aucune grâce à mes yeux. La possession de l’autre, la jalousie sont un combat vain et stérile, destructeur pour celui qui s’y risque. . On ne force ni les êtres, ni la nature. C’est vers l’amour sublime que je me tourne, mu par un désir, plus doux, plus salvateur, qui tend vers la... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 17:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mars 2013

Respiration

    .   Chacun de nous a expérimenté au moins une fois dans sa vie le changement d’habitation. Quitter son lieu de résidence pour s’abriter sous une hutte, un autre gite, bouleverse souvent nos douces habitudes. D’aucuns vivent cette « affaire » comme un déracinement voire même comme un violent traumatisme. La maison, « le dedans », nous le savons, est notre mère. Cela peut s’entendre et se comprendre au regard du motif ayant provoqué de pareils changements. Pour ma part, c’est... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mars 2013

Origine

  Nous naissons, pour ainsi dire, provisoirement, quelque part, c’est peu à peu que nous composons en nous le lieu de notre origine, pour y naître après coup, et chaque jour plus définitivement. (Rainer Marie Rilke).   Au moment opportun( Kairos), il faut savoir être au cœur de la recomposition des origines comme processus d’individuation et de réappropriation de soi par soi …n’est-ce pas là l’essentiel de notre existence. ( Sibylle)
Posté par Sibyllinne à 14:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,