20 mai 2016

Hexis

Il est bon d’apprendre à se conduire dans la vie avec prudence, mais ce, également et surtout au sens aristotélicien du terme, de la phronesis. Il me semble, qu’avec le recul, cette «  catégorie » de la réflexion, de l’action devrait être sollicitée dans tous les pans de notre existence. En effet, cette attitude que je qualifierais de «  noble »  rencontrerait à la fois la sauvegarde de l’intérêt propre, particulier d’une certaine façon, et celui de l’intérêt universel. Son exercice, jadis, dans la sphère... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mai 2016

Atlas

( Espagne - le 16 mai 2016 ) Photos de Démocrite non libres de droits Splendide journée ensoleillée surtout côté espagnol. Mon atomiste grimpe, retrouve ses jambes de montagnard chevronné, revit aussi. Nos pas nous mènent vers une prairie jonchée de jonquilles. Les saisons se croisent. On entend gazouiller, on « entend » l’herbe tendre pousser, verdir aussi. Miracle de la lumière solaire d’un bel après-midi  : les couleurs deviennent des paroles, des respirations nouvelles. Pas d’autres humains que nous :... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mai 2016

Adhésion

La Caldeira - (Photo de Démocrite non libre de droits)   En ces lieux féériques, loin des turpitudes et insatiables logorrhées des hommes, jaillissent des résurgences rocheuses sculptées par la lave. Ces monts escarpés révèlent leur résistance au feu, aux profondeurs marines d’un monde endormi. La vision se brouille, la pupille s’ouvre et s’arrondit. Hermès avec son casque ailé m’accompagne… Passage vers un ailleurs. Un songe me transporte devant ces fumerolles aux troubles immémoriaux. Serait-ce dans ce gouffre l’ombre... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2016

Le dire du silence

- ( Aragon- 7 mai 2016) Photographie de Democrite non libre de droits Ici tout l’espace vibre, ondule au gré des flots agités du torrent. Les chênes, les buis, les genêts, les troënes vivent en symbiose. Les feuilles épousent le mouvement de l’air. Il suffit de savoir humer ces fragrances de l' Aragon pour lire son visage, sentir son teint hâlé : prémices du solstice. Qu'il eût été fade d'être timidement heureux dans ces gorges humides protégées par les rocs . Le clapotis des eaux suggère plus qu’il n’affirme l'indicible :... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 avril 2016

Hallucination

( Vue sur Le Teide : Tenerife depuis Gran Canaria   - Droits d'auteur :  Photos de Démocrite ( 23 mars 2016))   Deux infinis : le ciel et l’océan se rejoignent. Indécis et fluides les nuages vagabondent Hantent Ténérife, caressent le Teide. Eole respire dans la douceur vespérale    Chahute les Néréides : nymphes océanides Les yeux de Démocrite d’azur hallucinés, Se noient dans la présence incandescente des lieux. Etrange ressenti, l’espace s’agrandit Séjour dans un réel aux nuances... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mars 2016

Trouble

( Lac de Gabas - lundi 28 mars 2016) Une toile, une photo ou peut-être les deux … C’est au fusain de l’imaginaire que les lignes des arbres et des crêtes apparaissent. Pour autant, le site est bien réel, et ce à quelques lieux de notre cité natale. C’est une beauté informelle, inconvenante aussi, qui innerve la fluidité du regard. Parure et paraitre du rêve. Les eaux indolentes du lac dessinent l’absolu du reflet des monts pyrénéens. Les éclats du soleil absorbent les chagrins d’un cœur mis à nu. Les fleurs d’un saule s’épanchent... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mars 2016

Contre-courant

  Nager à contre-courant peut nous servir ou nous desservir.  Une chose est sûre,  de soi à soi,  il ne faut pas contrarier outrageusement ses passions, ses affects car tout plaisir disparait. En prendre conscience est déjà une petite victoire … Il nous faut remonter à la source pour ne pas faire naufrage et ne pas négliger une qualité de vie. Je renonce volontiers à cette société de la fatigue..Lasse, être un rebelle sans cause est peine perdue, je laisse cet épuisement aux preux chevaliers ou valeureux... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 mars 2016

Oubli

(Labuerda - La Montanesa- 27 décembre 2015) Je lis l’article d’un ami philosophe qui se dit être « sans qualités », pour ma part, je trouve qu’il se tient bien en deçà de sa propre réalité. Est-ce un vrai faux pessimisme …lui seul le sait. Pour autant, la lecture de son article me touche, probablement parce qu'il se dégage une sorte de sincérité désarmante. L’arrivée du printemps me réjouit, je décide de profiter autant que faire se peut, de chaque rayon de soleil, des oiselets que j’entends chaque matin derrière ma... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mars 2016

Promontoire des songes

  Cette île est NÔTRE  île, notre refuge aussi. Sibylle et le marcheur atomiste s’y rendent dès que possible. Un soir d’été, allongés sur le sol volcanique près de la Caldeira, c’était un opéra de feu qui s’offrait à leurs yeux et qui éclairait la voûte céleste.  Voir loin c’est voir tôt, c’est voir la nuit des origines, la nuit archaïque, la nuit du chaos. Orphée, protégé par sa lyre, poursuit son voyage dans le sillage stellaire. Depuis ce promontoire des songes, basculent nos pensées, notre nuit intérieure... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mars 2016

La marche

(Sublime Pic d' ASPE - Le 13 mars 2016 - Photo : DK) Un manteau blanc formé de cristaux translucides fond sous nos pas. La neige silencieuse accueille nos foulées. Au zénith, les rais de soleil fluidifient ces gouttelettes d’eau : petits miroirs éphémères aux courbures stellaires. Nous gravissons lentement ces pentes immaculées : prodigieuses beautés des monts ibériques. Pour le marcheur qui monte et trace mon chemin, l’altitude dessine une vague animalité. La montagne respire.Il vit ses pas. Son imagination verticale et... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,