13 juillet 2016

le philosopher

  ( Gaston Bachelard)            « Le philosopher est une oisiveté nécessaire ou inutile… » Son épaisseur ne tient pas aux diplômes universitaires qui pour certains finissent par « dés-agreger » leur propre capacité à raisonner et de surcroit les privent de toute forme d’intersubjectivité pour les plonger dans le mondain, l’extra-mondain, le clinquant.          Revenir aux choses mêmes, aux évidences qui ne le sont pas d’ailleurs,... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juillet 2016

πᾶν

( La Palma : Le Teide) Photo de Démocrite non libre de droits   La fréquentation du monde « civilisé » me devient de plus en plus difficile. J’observe mes semblables dans leur jeu de tribulations dociles. Lasse ! Je rêve de contrées inexplorées, d’un kaléidoscope de lumière et de sons qui dynamisent la matière onirique. Je ne veux plus voir pour découvrir mais simplement regarder, sans impatience, sans intention, dans le silence de l’entendement, puis écrire peut-être.... Naissance d’images primitives liées... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 juillet 2016

Le cor

J’avais onze ans lorsque je découvris ce merveilleux poème intitulé « Le Cor » d’Alfred De Vigny, qui chante nos Pyrénées. Dimanche, par cette belle journée d’été, Démocrite et Sibylle se tenaient au sommet du Pic de la Pahule où résonnaient encore ces vers : Extraits  "Que de fois, seul, dans l'ombre à minuit demeuré,J'ai souri de l'entendre, et plus souvent pleuré !Car je croyais ouïr de ces bruits prophétiquesQui précédaient la mort des Paladins antiques.O montagnes d'azur ! ô pays adoré !Rocs de la Frazona,... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juin 2016

RESONANCE

( Photo de Démocrite non libre de droits)   Le corps des vagues sans lame de fond se courbe Des sons bleus s’envolent d’un imaginaire sonore.   Vibre sous les ondes blanches de l’écume, L’âme attentive se tait dans ce tumulte des flots     Les cris muets de l’in-fans sourdent à leur surface, Résonne le temps du repos que rien n’efface…    
Posté par Sibyllinne à 11:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 juin 2016

Verticalité

Labate del Bozo (Photos de Démocrite non libres de droits) Certaines ascensions vous grandissent, vous ouvrent des perspectives incomparables. L’agitation des villes vous semble nulle, sans intérêt. Au cœur de la cité, les miasmes de l’air moribond sont une flamme éteinte. Dans le vallage aragonais, chaque pas vous donne la mesure. Le corps s’éprouve, se dynamise sans im-posture et ce, dans son plus bel équilibre. L’être le plus mobile cherche toujours ses racines. Les rochers : les enfants de la terre, sont les pierres... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 09:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juin 2016

Laisser vivre

( Le Nerbiou-Photo de Démocrite non libre de droits)   Sur ces hauteurs pyrénéennes, je me délie du temps ordinaire dans un printemps en pente douce. Les géants de granite ouvrent une correspondance silencieuse avec l’azur. La terre riante de jeunes hampes florales, taquine en basse plaine les dernières blancheurs. Les cristaux frémissent pour mourir un peu plus chaque jour. Le milan royal tourne dans les airs, célèbre la rondeur et la douceur de la terre. Dans l’antre des monts, des ondes murmurent, bleuissent les... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2016

Hexis

Il est bon d’apprendre à se conduire dans la vie avec prudence, mais ce, également et surtout au sens aristotélicien du terme, de la phronesis. Il me semble, qu’avec le recul, cette «  catégorie » de la réflexion, de l’action devrait être sollicitée dans tous les pans de notre existence. En effet, cette attitude que je qualifierais de «  noble »  rencontrerait à la fois la sauvegarde de l’intérêt propre, particulier d’une certaine façon, et celui de l’intérêt universel. Son exercice, jadis, dans la sphère... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mai 2016

Atlas

( Espagne - le 16 mai 2016 ) Photos de Démocrite non libres de droits Splendide journée ensoleillée surtout côté espagnol. Mon atomiste grimpe, retrouve ses jambes de montagnard chevronné, revit aussi. Nos pas nous mènent vers une prairie jonchée de jonquilles. Les saisons se croisent. On entend gazouiller, on « entend » l’herbe tendre pousser, verdir aussi. Miracle de la lumière solaire d’un bel après-midi  : les couleurs deviennent des paroles, des respirations nouvelles. Pas d’autres humains que nous :... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mai 2016

Adhésion

La Caldeira - (Photo de Démocrite non libre de droits)   En ces lieux féériques, loin des turpitudes et insatiables logorrhées des hommes, jaillissent des résurgences rocheuses sculptées par la lave. Ces monts escarpés révèlent leur résistance au feu, aux profondeurs marines d’un monde endormi. La vision se brouille, la pupille s’ouvre et s’arrondit. Hermès avec son casque ailé m’accompagne… Passage vers un ailleurs. Un songe me transporte devant ces fumerolles aux troubles immémoriaux. Serait-ce dans ce gouffre l’ombre... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2016

Le dire du silence

- ( Aragon- 7 mai 2016) Photographie de Democrite non libre de droits Ici tout l’espace vibre, ondule au gré des flots agités du torrent. Les chênes, les buis, les genêts, les troënes vivent en symbiose. Les feuilles épousent le mouvement de l’air. Il suffit de savoir humer ces fragrances de l' Aragon pour lire son visage, sentir son teint hâlé : prémices du solstice. Qu'il eût été fade d'être timidement heureux dans ces gorges humides protégées par les rocs . Le clapotis des eaux suggère plus qu’il n’affirme l'indicible :... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,