02 septembre 2015

L'Humeur

Difficile de se libérer des aléas de l’humeur, aléas climatiques pour certains, aléas saisonniers ou encore journaliers pour d’autres, alternance d’un état d’euphorie et d’une dépression. Dans tous les cas, cela dénote une porosité somato-psychique dans laquelle se love une sorte d’épuisement souvent nourri par une anxiété souterraine mal identifiée. Pour ma part, j’y suis peu ou pas sujette, signe d’indifférence, signe d’endurcissement, d’aveuglement, d’insouciance, ou d’un vécu peut-être qui a marqué au fer rouge mes jeunes... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 août 2015

L'amitié

  Tantôt, un être proche m’interrogeait sur un article de sa composition portant sur l’amitié. Vraisemblablement son article jeta le trouble dans certaines consciences : « drôle d’article », désaccord sur le fond quelquefois, mais aussi quelques acquiescements ici ou là…Tout et son contraire comme souvent. L’amitié, hum l’amitié…D’où vient-elle ? Probablement d’une insatisfaction permanente, source d’angoisse ou de malaise. Peur de la solitude,  de l’esseulement, pire d’un face à face avec soi-même.... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 août 2015

La Cantabrie

( La Cantabrie- Liencres- Aout 2015)   Trésors de lumière : cœur de la Cantabrie Les courants chahutent les eaux bleues sans abri L’absolu du reflet dessine l’île-étoile Semée d’arbres, muette, elle protège les voiles.
Posté par Sibyllinne à 10:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 août 2015

Sans retour

( Majorque - Aout 2015)   Majorque : ses calas brunies par l’astre couchant Ondines du soir fatiguées de flots odorants Le ciel liquide aux nuées éphémères Embarque mon âme sur ses crêtes amères   Un arbre se dresse à flanc de montagne Forteresse du cœur, las, il m’accompagne   Mon corps se penche puis coule vers l’abandon L’univers m’est égal, je rejoins l’horizon...  
Posté par Sibyllinne à 16:16 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 août 2015

Songe

L’arbre des montagnes, haut perché écrit des rencontres. Habité par le vent, son feuillage frissonne, il écoute les fleurs. Il bruisse, murmure ses chants au promeneur solitaire. Tout vient docilement chuchoter à son âme, là où enfin le paysage se repose. Dans cet enchevêtrement de ce qui fait monde, tout semble s’enlacer.  
Posté par Sibyllinne à 15:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
03 août 2015

La forêt

"La paix de la forêt est une paix de l'âme...La forêt est un état d'âme". Gaston Bachelard
Posté par Sibyllinne à 10:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

30 juillet 2015

Le génotype

La question du « sens » comme interrogation philosophique surgit presque naturellement parce qu’il y a toujours un contexte ( le monde environnant- le monde qu’on partage avec les autres- le monde du soi) dans lequel nous sommes déjà immergés. Instinctivement ou bien sous l’influence de la pensée occidentale, nous avons besoin de nous situer, de trouver une place dans cette structure tripartite. En quels termes faut-il penser notre relation au monde dans ce contexte relié aux trois fameux "reliefs" susvisés ? Les... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juillet 2015

Le tableau

En cette fin d’après-midi, alors que le soleil déclinait, je contemplais ce plateau connu depuis l’enfance. Ma vision était suspendue au mouvement, suggéré par les lignes et les rais de lumières à même le sol. Des plans successifs s’agencent au cœur de la nature végétale, des jeux d’ombres et de lumières découpent l’espace. Je pense alors à Monet, à ses jardins. Il aurait probablement tant aimé pouvoir saisir cet instantané, cette naissance continuée qui comble, le pensais-je au fond, tous les manques… André Marchant disait :... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juillet 2015

L'écorce

De fait, la montagne nous hisse vers des hauteurs improbables, là où l’air devient enfin respirable. Ce promontoire est  se situe au-delà du monde des hommes, de leur charivari et de leurs turbulences. Celui qui sait voir, peut observer cette peau peut-être meurtrie, fissurée, plissée par les éléments, et courbée par les ans. Pour autant, l’écorce de la montagne respire. Elle se pare toujours de ses plus beaux effets. Des calcaires cendrés taquinent quelques brins d’herbe qui secrètement pansent ses plaies. L’excellent vol... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juillet 2015

Le lac

(Photo prise par Démocrite, qu'il me soit permis de remercier ici l'aimable autorisation de Démocrite pour l'illustration de ce petit texte, photos à retrouver sans modération aucune en ces lieux http://meridion.canalblog.com/) L’effet des rivières et des lacs est extraordinaire, l’âme est une onde qui vibre sous une peau. Les petites risées alizéennes flirtent à la surface, quelques ridules naissent puis se meurent sur les rives. Cette matière fluide dans son continuum et dans sa plénitude capte l’imaginaire. Elle fredonne ici et... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,