06 juillet 2016

Le cor

J’avais onze ans lorsque je découvris ce merveilleux poème intitulé « Le Cor » d’Alfred De Vigny, qui chante nos Pyrénées. Dimanche, par cette belle journée d’été, Démocrite et Sibylle se tenaient au sommet du Pic de la Pahule où résonnaient encore ces vers : Extraits  "Que de fois, seul, dans l'ombre à minuit demeuré,J'ai souri de l'entendre, et plus souvent pleuré !Car je croyais ouïr de ces bruits prophétiquesQui précédaient la mort des Paladins antiques.O montagnes d'azur ! ô pays adoré !Rocs de la Frazona,... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juin 2016

RESONANCE

( Photo de Démocrite non libre de droits)   Le corps des vagues sans lame de fond se courbe Des sons bleus s’envolent d’un imaginaire sonore.   Vibre sous les ondes blanches de l’écume, L’âme attentive se tait dans ce tumulte des flots     Les cris muets de l’in-fans sourdent à leur surface, Résonne le temps du repos que rien n’efface…    
Posté par Sibyllinne à 11:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 avril 2016

Hallucination

( Vue sur Le Teide : Tenerife depuis Gran Canaria   - Droits d'auteur :  Photos de Démocrite ( 23 mars 2016))   Deux infinis : le ciel et l’océan se rejoignent. Indécis et fluides les nuages vagabondent Hantent Ténérife, caressent le Teide. Eole respire dans la douceur vespérale    Chahute les Néréides : nymphes océanides Les yeux de Démocrite d’azur hallucinés, Se noient dans la présence incandescente des lieux. Etrange ressenti, l’espace s’agrandit Séjour dans un réel aux nuances... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 février 2016

MARTIN-PÊCHEUR

Au temps où j’écoutais mûrir les pêches sur les coteaux, je sentais le soleil caressait les pétales de roses. Dans ses légères cascades, le ruisseau accompagnait les plongées verticales, à pic des martins-pêcheurs. A chaque battement d’ailes, des trilles orange s’évaporaient vers l’azur. Sa courte vie, faite de circonvolutions aériennes ou subaquatiques emporte ce petit être dans des mouvements juvéniles. Il a la légèreté de l’envol, celle d’une fine brindille qui résiste à la force d'Eole dans une belle éloquence, hélas... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 14:43 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 décembre 2015

La Rosée

Un automne printanier : rêve ou réalité ? Ici, ces deux saisons se croisent, se confondent. Ce matin, la rosée d’un camélia auréolait de ses fragrances une aube distillée. La pointe des fleurs, pensais-je, dépliée en étoile dissout les nœuds du cœur. Leur corolle forme un gîte de velours où il fait bon s’imaginer siester. Ces gouttes jouvencelles lissent sa couleur, réveillent sa quintessence. L’eau de la rosée, miracle du jour naissant, astralise l’écume de nos mornes humeurs… Emu, le soleil happe la... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 décembre 2015

SANS PARTITION

A la première heure du jour dans la campagne endormie, je levais mes yeux vers la voute céleste. Emerveillement sans égal. Les lavis bleus de la nuit accueillaient les étoiles. Au cœur de cette matière noire, fleurissaient des lumignons, des ondes photoniques douces et diffuses comme de véritables sentinelles de l’espace. Sont-ce des simulacres, des petits éclats oniriques sortis d’une imagination trop fertile? Qu’importe au fond, lorsque l’ivresse est là et réveille l’indicible. La nuit nous berce sous une portée musicale... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 septembre 2015

IMPRESSION

( Entre Le soulor et l' Aubisque , Iris messagère des Dieux de l' Olympe vint nous saluer...) En cette journée dominicale, des paysages de landes ouvraient notre marche. Sur ces chemins sinueux tamisés de petites fleurs menues d’un vieux rose tendre, butinent çà et là quelques abeilles. Eole souffle avec une rare intensité, il nous rappelle à notre fragilité d’hommes, celle qui nous anime maladroits que nous sommes, sur ces crêtes élevées pauvres petites brindilles. Le photographe lutte contre ces éléments, puis... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 septembre 2015

Un doux réveil

  L’eau absorbe les couleurs d’un ciel frangé de nuages. A cette altitude, l’eau s’est alentie et pourtant, elle commence à caresser la frondaison des pousses printanières, courageuses et nouvelles. A la surface du lac, les larmes de l’hiver ruissellent sur les berges, tandis que dans ses profondeurs s’agitent insolemment les circonvolutions de petits êtres aquatiques. Doucement, le linceul de glace : voile de l’hiver, tente d’approcher le creux de la vallée. L’éphémère blancheur des cristaux translucides réveille de sa... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 août 2015

Songe

L’arbre des montagnes, haut perché écrit des rencontres. Habité par le vent, son feuillage frissonne, il écoute les fleurs. Il bruisse, murmure ses chants au promeneur solitaire. Tout vient docilement chuchoter à son âme, là où enfin le paysage se repose. Dans cet enchevêtrement de ce qui fait monde, tout semble s’enlacer.  
Posté par Sibyllinne à 15:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
03 août 2015

La forêt

"La paix de la forêt est une paix de l'âme...La forêt est un état d'âme". Gaston Bachelard
Posté par Sibyllinne à 10:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,