18 avril 2018

Tout là haut

Teide : 3718 m ( Photo de Démocrite non libre de droits : avril 2018) Ces îles volcaniques néo-cubaines offrent en ce joli mois d’avril à Démocrite et Sibylle un sentiment d’ivresse et de douceur de vivre. Ces terres noires, alcalines et de silice ont jailli jadis des profondeurs sousmarines. Des vents humides soufflent ces éclats de feu au Nord-est de l’île sur les montagnes d’Anaga entre forêts primaires et océan. Près de l'Orotava, se dresse le géant de toute l’Ibérie, mont sacré des guanches, "el echeide" qui signifie... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 novembre 2016

Lignes de force et de vie

Photo de Démocrite ( non libre de droits) Comme il est heureux de pouvoir partager avec son compagnon de route ou plutôt de « dé-route » le plaisir d’écrire sur ce que chacun de nous vit, éprouve dans nos échappées belles… Ses talents d’esthète et de philosophe sont multiples : la photographie, l’écriture empreinte de ses sensations vives, joyeuses ou douloureuses, portée par son rythme sur les ondes de Démocrite, institue des images jamais inertes, jamais muettes. Au bout du bout, une forme... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 avril 2016

Hallucination

( Vue sur Le Teide : Tenerife depuis Gran Canaria   - Droits d'auteur :  Photos de Démocrite ( 23 mars 2016))   Deux infinis : le ciel et l’océan se rejoignent. Indécis et fluides les nuages vagabondent Hantent Ténérife, caressent le Teide. Eole respire dans la douceur vespérale    Chahute les Néréides : nymphes océanides Les yeux de Démocrite d’azur hallucinés, Se noient dans la présence incandescente des lieux. Etrange ressenti, l’espace s’agrandit Séjour dans un réel aux nuances... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 novembre 2015

LE CONTEMPLATIF

(Plateau d'Anayet 11 novembre 2015)   En cette fin d’après-midi, l’ombre des sommets gagne petit à petit la frange herbeuse des steppes ibériques, le doigt des pics s’allonge. Le Vertice d’Anayet que nous venons de quitter a rempli toutes ses promesses.. Je suis maintenant perchée sur un rocher. Devant ce plan d’eau étale, en altitude, se tient un photographe que je connais si bien. Plongé dans ce miroir léthargique du lac, il contemple cette eau étonnamment calme, sans trouble aucun. Mais peut-être est-ce lui qui... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,