30 janvier 2013

La solitude

La solitude n’est ni l’esseulement, ni l’isolement. Ces deux états, me semble t-il, relèvent d’une forme de pathologie psychique puisqu’ils sont vécus à la fois sous la forme de l’absence des autres et de l'absence de la conscience de soi. Nous pouvons les expérimenter régulièrement lorsque nous sommes affairés, « la tête dans le guidon », dévorés par un travail ou bien absorbés par une lecture passionnante. Dans cette situation la présence des autres me gêne et je suis "moi même" absente, curieux paradoxe, à ma... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

03 décembre 2012

Révesibilité

  « Si nous pouvions ne serait-ce qu’un instant nous échapper des « ismes », jolis petits systèmes bien rodés, à la circonvolution bien définie : l’idéalisme, le matérialisme, l’empirisme…que sais-je encore ? Le challenge pour tout ami véritable de la vie n’est-il pas de revenir à soi, à cet élan qui nous anime et participe au vivre, mieux à l’injonction du vivre ! Je me tiens jamais au plus près du réel que lorsqu’au fond je le déréalise, je le « déconceptualise ». Abandon de la... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :