27 août 2013

La Violette

  Indescriptible joliesse sourd aux sources Fleurissent les violettes, ici à demi-course Rosette des deux saisons douce, parfumée Discrète ou mutine se laisse désirer   Elle court dans les prés, se plait sous la rosée Prise entre ciel et terre, étreint ses reflets D’une captive lumière recueille sa beauté Sur une souche ligneuse, s’endort tout l’été    
Posté par Sibyllinne à 10:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,