19 août 2013

L'envolée

Gavarnie- Août 2013   Cachez ce beau trésor que je ne saurais voir Sans quitter les traces de ce sombre couloir   Ces chemins de traverse qui ne mènent nulle part Réveillent les élans d’un cœur sur le départ   D’un désir nouveau résonne ces forces douces Que l’onde du ruisseau agite sous la mousse   Ardente contrée qui bouleverse mon cœur L’ombre du grand Roland tait toute noirceur   L’appel de la forêt, sur ces pentes ailées Me livre sans mot dire le plus doux des secrets.  
Posté par Sibyllinne à 16:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :