06 avril 2017

Connivence

Gavarnie (Photo de Démocrite non libre de droits) Nos rêves sont comme des meubles anciens qui protègent les jardins secrets de notre enfance. Pour quelle raison aimons-nous tant tel ou tel paysage ? Probablement parce qu’il réveille des sensations, il provoque un élan de plaisir qui s’origine dans ces lointaines réminiscences qui tapissent ma mémoire. Insondable creuset dans lequel je puise de quoi vivre au fond de moi-même. Le monde ne s’affirme jamais tel qu’il est mais toujours pour ce qu’il est pour moi. Ma présence... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mai 2016

Le dire du silence

- ( Aragon- 7 mai 2016) Photographie de Democrite non libre de droits Ici tout l’espace vibre, ondule au gré des flots agités du torrent. Les chênes, les buis, les genêts, les troënes vivent en symbiose. Les feuilles épousent le mouvement de l’air. Il suffit de savoir humer ces fragrances de l' Aragon pour lire son visage, sentir son teint hâlé : prémices du solstice. Qu'il eût été fade d'être timidement heureux dans ces gorges humides protégées par les rocs . Le clapotis des eaux suggère plus qu’il n’affirme l'indicible :... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 juillet 2015

L'écorce

De fait, la montagne nous hisse vers des hauteurs improbables, là où l’air devient enfin respirable. Ce promontoire est  se situe au-delà du monde des hommes, de leur charivari et de leurs turbulences. Celui qui sait voir, peut observer cette peau peut-être meurtrie, fissurée, plissée par les éléments, et courbée par les ans. Pour autant, l’écorce de la montagne respire. Elle se pare toujours de ses plus beaux effets. Des calcaires cendrés taquinent quelques brins d’herbe qui secrètement pansent ses plaies. L’excellent vol... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juillet 2015

VIBRATIONS

Sommes-nous seulement capables de regarder le monde, de voir dans sa plus belle évidence ce qui fait véritablement œuvre chez l’artiste ? Certaines peintures, celles de Cézanne par exemple émettent de drôle de vibrations au point que le tableau accroché sur le pan de mur disparaît et que d’un coup on se sent happé par la toile. J’ai presque envie de dire que « Je suis-au-mur, au cœur de l’antre pictural de l’artiste. Cézanne supprime les bords, les contours, les points d’arrêts que le dessin hachure, que le langage tente... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 18:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2013

Stance

  Quelques timides perles fines de grenat Parent son feuillage en guise d’apparat Fleurtent çà et là des gouttelettes d’argent Qui suscitent l'envie, un appétit ardent   Des sentinelles noires, choucas des hautes cimes Au plumage bleuté, à la soierie sublime Dérobent leur pitance, guettent la colombe Tourterelle distraite qui d’un coup succombe   L’azur déprimé par ces violentes ondées Tente de recueillir les éparses clartés D’une aube fatiguée, toute ensommeillée D’avoir perdu l’espoir, Ô joli mois... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2013

Géant

http://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-153922-meditation-esthetique-le-pic-de-ger.html?&order=DESC&date_type=dh_prise&auteur=108#photo6   L’épine dorsale de cette voûte rocheuse Surgit des entrailles, et me laisse rêveuse   Quelques épicéas, ou hêtres centenaires Brossent l’écorce brune du mont millénaire   Sous la brise et passage de nuages stellaires Quelques notes d’antan voyagent dans les airs   Gît l’ombre de Clara, figure légendaire Qui triompha de l’ours, perça le Pic de... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,