28 novembre 2017

Le rythme

(Paul Klee) Petit texte que je dédie à une professeure émérite, une grande dame, qui me donna accès au visible. ( Merci à vous chère Eliane Escoubas)   « Quand un peintre peint il fait rayonner l’espace,  il façonne les couleurs » Merleau-Ponty.  Le rythme déborde la représentation dans le tableau, la peinture est rythmique. Chaque œuvre d’art est contemporaine du regard qui le regarde, c’est une structure en mouvement. Le regard du « spectateur » comme celui de l’artiste est pictural, il... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 juillet 2015

Le tableau

En cette fin d’après-midi, alors que le soleil déclinait, je contemplais ce plateau connu depuis l’enfance. Ma vision était suspendue au mouvement, suggéré par les lignes et les rais de lumières à même le sol. Des plans successifs s’agencent au cœur de la nature végétale, des jeux d’ombres et de lumières découpent l’espace. Je pense alors à Monet, à ses jardins. Il aurait probablement tant aimé pouvoir saisir cet instantané, cette naissance continuée qui comble, le pensais-je au fond, tous les manques… André Marchant disait :... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 2015

L'OEUVRE

( Paul Klee)  Lors d’une discussion récente sur l’œuvre d’art, je fus agréablement surprise par une évidence qui depuis me taraude et tourne en boucle dans ma tête.  L’œuvre d’art est une œuvre fondamentalement lorsqu’elle questionne les sens, lorsqu’elle les désoriente. Elle nous renvoie au fond à cette abyssale absence toujours d’ores et déjà présente en tous lieux. D’aucuns la sentiront dans l’inexplicable, dans l’imprévisible, dans l’absence de (trop) plein de vide, peut-être juste apparent. L’œuvre nous chavire,... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 janvier 2015

Impression d'un soleil naissant

Ces contrées pyrénéennes résonnent, elles parlent au seuil de l’être. L’éclat de l’image : impression d’un soleil naissant, file dans l’objectif de la chambre noire. Elle signera le tableau de l'oeil du photographe.Le tressage des plans souligne les jeux d’ombres portées des creux et des bosses, dessine les collines. D’étranges sinuosités gravées à leur surface rappellent le pas errant de quelques vagabonds, amoureux des cimes. Sur ces hauteurs, le corps de la montagne caresse ma rétine, ondule en transparence. Sa peau... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 octobre 2013

L'Odalisque

  ( Henri Matisse - L'Odalisque) Des attaches fines sculptent ses chevilles Un sarouel ethnique de soie pourpre l’habille   De trouble nudité sa blouse s’entrouvre Des formes rondes, sensuelles se découvrent   Une longue chevelure ploie sur son épaule Un voile de chair frissonne sous cette étole   De caresses invisibles le pinceau effleure La douceur infinie de petits grains d’une fleur   ( Sibylle- oct 2013)
Posté par Sibyllinne à 12:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :