14 juin 2016

Verticalité

Labate del Bozo (Photos de Démocrite non libres de droits) Certaines ascensions vous grandissent, vous ouvrent des perspectives incomparables. L’agitation des villes vous semble nulle, sans intérêt. Au cœur de la cité, les miasmes de l’air moribond sont une flamme éteinte. Dans le vallage aragonais, chaque pas vous donne la mesure. Le corps s’éprouve, se dynamise sans im-posture et ce, dans son plus bel équilibre. L’être le plus mobile cherche toujours ses racines. Les rochers : les enfants de la terre, sont les pierres... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 09:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 mai 2015

LES AILES ONIRIQUES

L’envol onirique crée une émotion, un flottement aérien. A cet instant, c’est l’oubli de notre relation à la terre qui domine. Et, si nous revenons vers elle, c’est pour aussitôt reprendre de la hauteur vers les lointains rivages de nébulosités. Les ailes oniriques se déploient silencieusement pour planer. Elles ne luttent pas contre la chute, elles aident et guérissent les cœurs fatigués. Leurs petits battements bruissent avec la légèreté des pas d’un enfant l’éther azuréen, tout là haut délicatement juste pour... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2015

LE "CA-VOIR"

( AISA : 17 mai 2015) On ne sait pas ce que peut un corps disait Spinoza. Effectivement, la longue marche en montagne est un effort singulier qui met en mouvement toutes nos cellules qui s’agitent, se transforment, au grès de l’altitude. Sur ces hauteurs presque improbables la respiration devient tonique. La marche active des rêveries substantielles intimes et digestives, le corps et l’esprit gagnent en vertu. L’arbre qui pousse au bord de l’abime appelle une sauvagerie qui nous est devenue étrangère et pourtant …Il prend ses... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 14:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 septembre 2013

Une bulle

  Ronde, aérienne sous un drapé de soie Danse une bulle de cristal à claire voie   Ses courbes, volutes, spirales caressent Le ballet invisible de petits grains en liesse     Sphère évanescente, princesse des nuées Elle hante le bel azur, céleste, dénudée.   Un éclat de diamant flotte à sa surface Ligneuse, granitée, elle vit dans l’interface...  
Posté par Sibyllinne à 10:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,