20 avril 2017

Sans pour-quoi

(Librairie de Montaigne - 15 avril 2017- Photo de Démocrite non libre de droits) Splendide week-end montaignien en bonne compagnie. Un atomiste ému par l’antre du philosophe ne retient pas sa joie et son plaisir de se trouver dans ces hauts lieux, où Michel Eyquem, seigneur de Montaigne, commit ses «  Essais ». Sur les murs de sa librairie (1571) dont la figure est ronde , un texte magnifique sur l’amitié est accroché. Une amitié rare, voulue par le destin peut-être, quintessence et naissance d’une relation unique... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 août 2015

L'amitié

  Tantôt, un être proche m’interrogeait sur un article de sa composition portant sur l’amitié. Vraisemblablement son article jeta le trouble dans certaines consciences : « drôle d’article », désaccord sur le fond quelquefois, mais aussi quelques acquiescements ici ou là…Tout et son contraire comme souvent. L’amitié, hum l’amitié…D’où vient-elle ? Probablement d’une insatisfaction permanente, source d’angoisse ou de malaise. Peur de la solitude,  de l’esseulement, pire d’un face à face avec soi-même.... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 mars 2015

LES DEUX " A"

L’amour ou l’amitié sont des termes employés çà et là sans distinction apparente réelle. Or, j’observe des états, des attitudes différentes selon l’inclination éprouvée. De fait, dans l’amitié se déploie une forme de sollicitude à l’égard d’autrui qui le libère du souci, de la préoccupation, ceci afin de lui re-donner toute sa puissance de décider et  d’agir. Un souffle de liberté en somme. L’ami véritable au fond c’est être le « là » pour l’autre qui n’apparait que dans l’espace de l’entre- ouverture qui se... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:09 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 septembre 2013

L'amitié

Récemment encore j’échangeais sur l’essence d’une amitié réelle avec une personne tombée sous la déception de comportements dits de « contre nature » amicale. De fait, force est de constater qu’il existe « des amitiés » de façade, d’intérêt strictement personnel, d’agrément aussi. Est bon ce qui m’est utile, ce qui m’enrichit, dussé - je tromper l’autre par des tours de passe passe, des actions souterraines ou autres malversations peu avouables. Promesses non tenues, rompues pour des résultats personnels... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :