18 juin 2021

Dans l'antre de l'entre-deux

L’image que nous avons de nous-mêmes, que nous portons, nous préoccupe au quotidien ou presque. Quel est donc ce besoin qui nous force à être dans cette relation d’interdépendance avec le regard d’autrui ? Une pulsion narcissique éternellement insatisfaite, qui ne rencontre pas ou ne peut pas trouver son objet ? Une nécessité fondamentale pour la constitution de notre moi ? Sans doute est-ce dans cette mise en miroir, cette mise en abime aussi, que se développe chaque subjectivité. Pour autant, cette co-appartenance au... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 juin 2015

LA JOIE

  La joie vient lorsque, attaché au meilleur de soi, on s'applique de toutes ses forces à le préserver. Je ne connais pas de trésor plus précieux que cette sensation de vouloir persévérer dans ce bien être, et de la sorte, d’éprouver un dynamisme, une puissance d’exister. Maintenir cet équilibre relève du bon sens et bon sentiment ou tout simplement témoigne du respect que l’on se doit à minima à l’égard de soi-même. La joie nait de ce « çà-voir » adéquat, de cette autonomie ou cohérence intérieure à laquelle doit... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 15:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 avril 2014

Les fleurs de l'enfance

Les évènements de l’enfance vous constituent de façon structurelle avec tous ses penchants heureux ou malheureux : rhizomes imputrescibles du thumos.Sinuosité de l’âme, de ses désirs, de ses aléas, de ses contradictions permanentes avec ses promesses d’un jour si peu tenues sans retenue aucune d’ailleurs.La lutte est inégale voire même inutile, c’est un fait, sur un plan strictement anthropologique et biologique,« dans un bois aussi courbe que celui dont est fait l’homme, on ne peut rien tailler de tout-à-fait... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,