19 novembre 2014

Sisyphe

    Sous cette nuit étoilée, j’ai quitté la ville et ses tribus d’animaux grégaires, pauvres citadins en déroute. La rue est assourdissante. Je passe devant ces restaurants où s’agitent ces groupuscules d’humains, ils mangent, rient, boivent et se remplissent la panse jusqu’à plus faim. Mieux qu’au théâtre, chacun joue son rôle, ils cherchent leur triste pitance.Scènes de vie. Les élans naturels reviennent au grand galop inévitablement : séduire pour exister, séduire pour être aimé toujours davantage : Ô... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 09:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,