30 avril 2018

Un manque de rien

Tantôt, on m'interrogeait sur la connaisance, l'exploration de mon désir... Je ne connais personne qui soit à même de répondre à cette question. Si l'on considère que la satisfaction d'un besoin n'est en aucun cas la satisfaction du désir en question, du désir défini comme tel, comme étant le "désiré". En effet, il ne faut pas confondre la visée d'un désir ou plus précisément la satisafction d'un besoin avec "le désiré" qui lui excède tout objet particulier du désir. Ce que désire fondamentalement le désir est une énigme si l'on... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 12:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 avril 2018

Sage désir

La relation amoureuse est d'emblée biaisée si l'on pense que l'autre est là pour combler un manque ou pour satisfaire une faille nevrotique, narcissique.Il s'agit donc de se libérer de ce désir "pathologique" qui ronge la nature d'un véritable désir ou identifié comme tel. Aimer, ce n'est pas faire plier l'autre à la satisfaction de ses besoins, aimer c'est désirer l'autre dans sa simplicité, dans son caractère insolite, inattendu, dépourvu des oripeaux de toutes représentations. Cela suppose un certain degré de lucidité, de... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 19:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2013

La chrysalide

« Il est temps ! Levons l'ancre ! Ce pays nous ennuie »(Baudelaire)   L’existence est souvent trouée par quelques dissonances, par quelques déceptions au point qu’il devient difficile de ne pas désirer rencontrer autre chose dans des lieux moins hostiles à notre propre jouissance. « Plonger au fond du gouffre, au fond de l’inconnu, enfer ou ciel qu’importe mais trouver du nouveau » écrivait le poète. Ceci est d’autant plus prégnant lorsque l’on parvient étrangement à devenir spectateur de sa vie. On... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 12:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,