07 octobre 2014

Correspondances

    Le "dire" lie et dénoue simultanément cet écart entre ma subjectivité et cet "avoir lieu", " à être aussi" singulier que j'incarne dans le monde. Le "dire"est une parole qui achoppe mon esprit, atteint ma sensibilité et mon corps pour trouer in fine mon bel imaginaire.   "La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles; L'homme y passe à travers des forêts de symboles Qui l'observent avec des regards familiers.   Comme de longs échos qui de... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 avril 2013

La plume

A peine sortie de l’enfance, je fus prise d’une envie irrépressible d’écrire. Dès l’âge de dix ans je composais mon premier poème, la nuit de préférence, lorsque les rayons de lune illuminaient les gouttelettes de givre qui recouvraient les vieilles ardoises. Le silence était d’or et les mots, aux reflets d’argent glissaient sur ces grains de feuilles en toile tissée. Des paysages, des personnages observés çà et là, des tableaux recomposés de toute part se bousculaient et défilaient dans ma tête. Je devais absolument les peindre,... [Lire la suite]
Posté par sein und zeit à 15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
25 février 2013

Le dire

« L'être humain parle. Nous parlons éveillés ; nous parlons en rêve. Nous parlons sans cesse, même quand nous ne proférons aucune parole, et que nous ne faisons qu'écouter ou lire ; nous parlons même si, n'écoutant plus vraiment, ni ne lisant, nous nous adonnons à un travail, ou bien nous abandonnons à ne rien faire. Constamment nous parlons, d'une manière ou d'une autre….. L'homme est homme en tant qu'il est celui qui parle". » (Heidegger- Acheminement vers la parole).   Chères lectrices et chers lecteurs,... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,