04 novembre 2016

ARAGON MON AMOUR

Mont Perdu ( Photo de Démocrite non libre de droits)   Aragon mon amour, je t'ai cherché du bout du monde dans ces accents qui ont bercés mon enfance. Paco et Fausta, eux, te connaissaient si bien. Ils respiraient ta lumière vivifiante et dansante à chacun de tes réveils, diaphane à chacun de tes couchers. Ils parlaient aussi ton rythme, vivaient tes courbes dessinées çà et là, à fleur et à grain de montagne..L'érosion lente, véritable "petite main" du climat, pare tes crêtes de coloris bruns, auburns et... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 09:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 octobre 2014

Le voile

Un  rêve d’élévation, de césure, s’immisce de plus en plus dans ce rythme insensé de l’omi prévisibilité. Lasse ! Ces mots jonchés sur la terre et ceux qui virevoltent dans les airs l’expriment avec force. L’autre, arrimé à ses chaînes, perd de sa densité car il insiste toujours et encore à contre-courant et contre toute attente. Le désir "d’ailleurs" couve dans mon âme, plus sûrement que les cendres d’hiver d’ores et déjà éteintes pourraient un jour renaître. Je voudrais quitter cet horizon, pour retrouver cette... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2014

la lumière de l'obscur

  Chaque déception devrait être un nouveau défi pour soi et non une paralysie pour son être. Cette double dynamique ou courbe inversée , si elle s’effectue se fait probablement en deux phases : celle qui dans un premier temps vous attriste, vous désole et celle qui lui succède « nécessairement » (oserais-je dire), question de « survie » ou de bien vivre, qui s’affirme comme un dépassement de ces impressions psychiques, corporelles momentanément altérées, pour prendre enfin de la hauteur. En effet,... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,