14 février 2017

Le Phénix

La musique immatérielle par essence, est une force qui interrompt le flux continuum du temps. Elle fait irruption dans nos sens, bouleverse, irrigue nos émotions. Le plus beau signifiant acoustique reste en deçà ou en dehors de toute portée musicale. La musique semble jouer contre ces sons articulés, enfermés par la langue. Elle murmure tout ce qui est caché, elle crée, libre, insoumise les écarts d’un battement de cœur au rythme irrégulier et puissant. Les dimensions spatiales s’abolissent, s’évanouissent, s’effondrent aussi. ... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mai 2016

Le dire du silence

- ( Aragon- 7 mai 2016) Photographie de Democrite non libre de droits Ici tout l’espace vibre, ondule au gré des flots agités du torrent. Les chênes, les buis, les genêts, les troënes vivent en symbiose. Les feuilles épousent le mouvement de l’air. Il suffit de savoir humer ces fragrances de l' Aragon pour lire son visage, sentir son teint hâlé : prémices du solstice. Qu'il eût été fade d'être timidement heureux dans ces gorges humides protégées par les rocs . Le clapotis des eaux suggère plus qu’il n’affirme l'indicible :... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 décembre 2015

SANS PARTITION

A la première heure du jour dans la campagne endormie, je levais mes yeux vers la voute céleste. Emerveillement sans égal. Les lavis bleus de la nuit accueillaient les étoiles. Au cœur de cette matière noire, fleurissaient des lumignons, des ondes photoniques douces et diffuses comme de véritables sentinelles de l’espace. Sont-ce des simulacres, des petits éclats oniriques sortis d’une imagination trop fertile? Qu’importe au fond, lorsque l’ivresse est là et réveille l’indicible. La nuit nous berce sous une portée musicale... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 janvier 2015

L'oreille musicienne

C’est une merveille des merveilles : ces mosaïques de roches aux liserés de lumière. Dans l’onde des reflets fleurissent des émaux, vibrent, scintillent des pierres que l'on dit précieuses .Grès et galets moirés d’ocre et de bruns tapissent le lit presque torrentueux. Entendez-vous ce chuchotement, ce clapotis des eaux, ce frémissement que la brise hiémale dépose à sa surface ? Une merveilleuse partition toujours improvisée. Sur les hauteurs, les cloches des brebis tintinnabulent. C’est un fait, le photographe à... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,