21 décembre 2015

Rencontre

  Il est primordial de laisser danser cette lueur, parfois vacillante mais essentielle au fond de soi comme une douce vibration ontophanique, présente là de toute éternité. C’est le phénix de l’âme, le clair-obscur de la pensée et celui de l’imaginaire enfin réconciliés.. Le temps intérieur oublie les drames car il diffuse la paix. Pour le connaitre, il faut savoir être touché par la lenteur d’un bel apprentissage : pouvoir s’ouvrir à sa tonalité du vivre comme à celle de l’autre. Etre en partance toujours et encore vers... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,