31 janvier 2017

Ainsi volait Zarathoustra

  La tristesse peut nous prendre lorsqu’on se sent blessée par des paroles ou des actions ressenties comme injustes. L’âme, momentanément ébranlée s’émeut, bascule dans le vide. Renversement et naufrage sur l’île de Tsalal. Puis, une petite voix résonne qui se veut rassurante. Dans le fond, tout cela ne m’appartient pas, ne me concerne pas.  Si de l’autre côté de l’horizon le ciel s’assombrit, je ne suis pas responsable des ires de Zeus.. Je ne crois pas en la vérité, je ne la cherche pas. Ce concept est une coquille... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 novembre 2015

STANCES

    Sous le grain, les arbres décolérés s’endorment La brise souffle les plaies de l’écorce des ormes   Frémissent les feuilles dans leur chagrin du soir L’aube les soignera sous l’or d’un reposoir
Posté par Sibyllinne à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 septembre 2015

L'Humeur

Difficile de se libérer des aléas de l’humeur, aléas climatiques pour certains, aléas saisonniers ou encore journaliers pour d’autres, alternance d’un état d’euphorie et d’une dépression. Dans tous les cas, cela dénote une porosité somato-psychique dans laquelle se love une sorte d’épuisement souvent nourri par une anxiété souterraine mal identifiée. Pour ma part, j’y suis peu ou pas sujette, signe d’indifférence, signe d’endurcissement, d’aveuglement, d’insouciance, ou d’un vécu peut-être qui a marqué au fer rouge mes jeunes... [Lire la suite]
Posté par Sibyllinne à 10:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,